Cheesecake is the new crumble

Le crumble, ou l’heure de gloire des cuisinières sans peine. Ouiii c’était trop bien, trop simple à faire, et surtout on pouvait le décliner sous toutes les formes: sucrées, salées, avec des restes, plus noble aux fruits de mer. Bref c’était une sinécure pour faire pleuvoir les compliments sans peine.

Mais cette recette de la mort semble peu à peu tomber en désuétude au profit d’un nouvel envahisseur… j’ai nommé le Cheesecake.

Oui oui, ce truc tant aimé qu’on a tous goûté en voyage scolaire ou en étant fille au pair en grande-bretagne ou aux usa. Certains nostalgiques ont donc cherché à implanté la recette ici, en France, pour supplanter nos bons vieux Paris-Brest.

Elle cuisine en fait sa couv, c’est bon le paris est gagné, on a toutes notre version de ce dessert!

D’ailleurs, c’est vrai, pourquoi ne succomberions-nous pas? C’est bon, indéniablement, ludique,joli (si on ne le rate pas!), et déclinable à l’infini…

De mon côté, ayant des racine anglo-saxones, le cheesecake est un dessert qui a parfumé mon enfance, au même titre que le carrot cake ou la C’est donc plus ou moins naturellement que mes premières recettes de « dame qui invite ses amis » ont été ponctuées de cheesecake sucrées ou salées…

En voici une version, pas très catholique je l’admets… mais qui reste quand même bien bonne!

C’est volontairement que je ne mets pas le fameux fond de biscuits, histoire de ne pas en faire une arme calorifique. Cependant, on peut facilement en rajouter un en mélangeant 200 grammes de biscuits (style digestives ou sablés avec 60 grammes de beurre)

Il faut:

* +/- 500 grammes de fromage blanc
* 3 cuillerées à soupe de crème fraîche
* 70 grammes de sucre (roux et complet pour moi, mais ce n’est pas obligatoire…)
* 2 cuillerées à soupe de farine
* 3 oeufs
* le jus d’un citron

* 500 grammes de fraises

Une fois tout cela rassemblé, il faut mélanger tous les ingrédients dans l’ordre, et répandre le mélange dans un plat, sur les fraises coupées en morceaux.

Il faut ensuite faire cuire pendant 1h30, à environ 180 degrés.

Puis, il faut placer le cheesecake au frigidaire jusqu’à ce qu’il soit bien froid…

et c’est bon.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Préparez votre pâte, dans une jatte, dans une jatte plate, et sans plus de discours, allumez votre four...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s